10% DE REMISE SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE ! ENTREPRISE FRANÇAISE 🇫🇷

Cannabis thérapeutique, premiers pas vers l’expérimentation en France

cannabis thérapeutique

Cannabis thérapeutique, premiers pas vers l’expérimentation en France

Longtemps attendue et réclamée par certains médecins et leurs patients, l’expérimentation du cannabis thérapeutique est en passe de démarrer en France. Qui va pouvoir en bénéficier et comment vont se dérouler les évaluations ?

 

Cannabis thérapeutique en France, où en est-on ?

La nouvelle a suscité l’enthousiasme de nombreuses associations de patients. Le 11 juillet dernier, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a en effet donné son accord pour l’expérimentation thérapeutique du cannabis. 
En France, les atermoiements des pouvoirs publics se sont jusqu’alors traduits par des situations ubuesques et absurdes. De nombreux malades contournaient en effet la législation en vigueur et l’absence de traitements médicaux aux cannabinoïdes pour pouvoir trouver un mieux-être ou bien supporter leurs traitements médicaux. 
Il faut dire que notre pays affiche un retard certain en la matière. L’utilisation à visée médicale des cannabinoïdes et de leurs dérivés est en effet autorisée dans une majorité d’États Européens. Leurs bienfaits sont de plus en plus reconnus pour le traitement des douleurs liées à certaines pathologies, en particulier neurologiques. L’OMS vient ainsi de reconnaître l’utilité thérapeutique potentielle du cannabis et a décidé de déclassifier la molécule qui ne faisait plus partie de la pharmacopée mondiale. 
Enfin, un nouveau pas vient d’être franchi avec l’amendement déposé par le député Olivier Véran qui vise à inscrire l’expérimentation prévue dans le budget de la sécurité sociale. Environ 3 000 personnes devraient pouvoir entrer dans le dispositif.

 

Pour qui et comment ?

Tous les patients ne pourront pas bénéficier de cette expérimentation. Elle est en effet limitée à une liste de pathologies ou de douleurs préalablement établies pour lesquelles les traitements actuels sont inefficaces : douleurs neuropathiques, certaines épilepsies, effets secondaires des traitements du cancer (nausées, vomissements…), spasticité douloureuses liées à certaines pathologies neurologiques (par exemple, sclérose en plaque). La prescription de cannabis thérapeutique se fera donc en dernière intention, quand tout autre traitement a échoué. Les critères de sélection des bénéficiaires des traitements testés reposent également sur une estimation des bénéfices attendus en tenant compte de la « sévérité du trouble ». Les femmes enceintes seront enfin exclues du dispositif. 
De plus, l’évaluation se concentre uniquement sur certaines formes de cannabis. Les fleurs séchées et les huiles à effet très rapide seront ainsi testées. D’autres formes à effets plus prolongés dans le temps comme les solutions buvables et les capsules d’huile seront aussi évaluées.

 

Le calendrier de la mise en place

Pour combler un retard qui était de moins en moins toléré par les patients potentiels comme par leurs médecins, l’expérimentation du cannabis thérapeutique est ambitieux. Les pouvoirs publics mettent les bouchées doubles ! 
Le démarrage du dispositif est en effet prévu dès début 2020. Il doit durer deux ans et comprend 4 phases de 6 mois. Les premières étapes prévoient une mise en place du dispositif et une inclusion des patients. Ces derniers n’auront en effet dans un premier temps pas à faire à leur interlocuteurs médicaux habituels. L’expérimentation repose tout d’abord sur un réseau de médecins spécialistes volontaires exerçants dans des centres pluridisciplinaires de référence. Ces spécialistes seront formés via des plate-forme d’e-learning pour faire la prescription initiale. Une fois le traitement du patient mis au point, son médecin traitant peut prendre le relais. De même, les traitements ne pourront dans un premier temps être délivrés que par les officines des établissements de santé spécialisés avant que les pharmacies de ville ne soient autorisées à le faire. La dernière année du dispositif sera consacrée au suivi des patients et à la collecte de données statistiques. Un comité scientifique doit ensuite se charger d’évaluer le tout et de fournir un rapport écrit. Avant une évolution de la réglementation ?

Commentaires (2)

Rosele 7 novembre 2019 à 10:36

Quel est le prix pour les goûte

L'équipele 28 novembre 2019 à 10:39

Bonjour,

Les prix de nos produits sont directement affichés sur notre site.
Si vous souhaitez savoir un prix en particulier, n'hésitez pas à nous contacter par chat, mail ou par téléphone.

Excellente journée,

Delphine - La ferme du CBD

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
04 83 33 63 63
100% SATISFAIT
Notre priorité !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,