10% DE REMISE SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE ! EXPÉDIÉ DEPUIS LA FRANCE 🇫🇷

Le CBD à usage thérapeutique bientôt autorisé sur l’île Maurice ?

Suite à l’avis d’un comité technique émanant du ministère de la Santé, le CBD pourrait bientôt être autorisé sur l’île Maurice pour soulager certains malades. Son usage serait strictement encadré et réservé au traitement de quelques pathologies.
 

L’avis du gouvernement Mauricien

Cela fait maintenant de nombreuses années que l’île Maurice s’intéresse de près au CBD. Le ministre de la santé, Kailesh Jagutpal, en rappelant en décembre 2020 la position de l’OMS sur les propriétés médicales du CBD, s’est ainsi montré favorable à l'évolution du statut juridique du cannabis. La légalisation du cannabis à usage thérapeutique est donc à l’étude dans l’île. Le ministère de la Santé a en particulier confié la réalisation d’une étude à des experts réunis au sein d’un comité technique.

L’objectif de ces experts est d’étudier comment et sous quelles conditions il est possible d’utiliser le CBD pour ses propriétés thérapeutiques afin d'aider certains malades sur l’île Maurice. Après publication de l’étude, le gouvernement devra donner son accord pour mettre en application les propositions. Les positions affichées par les membres du gouvernement laissent à penser que les choses sont en bonne voie pour la légalisation du CBD. Les conclusions de cette étude, non encore publiée, devraient donc aboutir à une « policy decision » (décision du gouvernement mauricien) afin de modifier la loi et de permettre l’utilisation du CBD à des fins médicales.
 

Que prévoit le comité d’experts ?

Si le rapport n’a pas encore été publié, les grandes lignes de l’étude sont d’ores et déjà connues. La légalisation du CBD à des fins thérapeutiques est en effet sérieusement envisagé. L’usage des cannabinoïdes sera cependant très encadré. Pour le gouvernement de l’île Maurice, il est par exemple hors de question d’autoriser le THC qui est une molécule psychotrope. Seul le cannabidiol devrait donc être autorisé pour un usage strictement médical. La possibilité de permettre la consommation de chanvre légal récréatif a ainsi été écartée par la commission. De même, les experts ont dressé une liste précise des pathologies pour lesquels l’usage des cannabinoïdes sera possible. Les experts mauriciens souhaitent également la mise en place de licences pour pouvoir vendre du CBD à usage médical sur l’île. Le contenu et les conditions d’octroi de cette licence restent cependant à définir.

Enfin, pour se faire prescrire un traitement médical avec du CBD, les patients devront s’adresser à un médecin spécialiste de la pathologie à traiter. Seuls les médecins spécialisés seront en effet habilités à prescrire du CBD.
 

Une étude suivie de près par la Réunion

Les débats au sein du gouvernement Mauricien sont suivis de près par la population locale mais aussi par l’île voisine de la Réunion. Les réunionnais s’intéressent bien sûr au potentiel médical des cannabinoïdes mais aussi aux perspectives de développement d’une nouvelle activité économique si le CBD venait à être légalisé. Le cannabis, connu localement sous le nom de zamal, est en effet une plante qui se plait sous le climat de cette île. Elle a été traditionnellement utilisée pour fabriquer des cordages et des vêtements.

Une association, l’ACR (association du chanvre réunionnais), effectue d’ailleurs des recherches sur les multiples usages de la plante : alimentation, vêtements, médical… Des agriculteurs ont même suivi des formations pour apprendre à mieux maîtriser la culture de cette plante.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
lab@2x Testé en laboratoire
ecoute@2x Service client à l'écoute
livraison@2x Livraison offerte dès 65€
paiement@2x Paiement sécurisé

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,