-35% SUR TOUT LE SITE AVEC LE CODE BLACKFRIDAY

Les grandes entreprises américaines s’intéressent de très près au CBD

Le Consumer Brands Association a adressé un courrier à la FDA afin que soit enfin mise en place une réglementation encadrant les produits au CBD afin de mieux informer et protéger les consommateurs.
 

Le CBD et les américains

Vous pensiez que les produits contenant du CBD étaient encadrés par la FDA (Food and Drug Administration) aux USA ?
Détrompez-vous, ce texte de réglementation se fait attendre. Vous n’êtes d’ailleurs pas les seuls à faire cette erreur. Selon un sondage réalisé auprès de 1000 américains par la Consumer Brands Association, 74% d’entre eux supposent qu’il existe une réglementation fédérale pour les produits au CBD, ce qui n’est pas le cas.

De même, lorsque l’on demande aux personnes d’évaluer leurs connaissances sur le CBD en s’attribuant une note de 1 à 10 , la note moyenne obtenue n’est que de 3,3. 26% des américains reconnaissent pourtant avoir consommé du CBD !

Cette méconnaissance des cannabinoïdes alors que le marché des produits au CBD est en pleine croissance aux USA malgré l'absence d'une réglementation de la FDA a conduit les grandes entreprises américaines à monter au créneau afin de réclamer un cadre législatif pour le CBD.
 

L’inertie juridique américaine

Le Consumer Brands Association rassemble les industries fabricants des produits de consommation courante tels que les aliments, les boissons, les produits ménagers et de soins personnels. Elle compte dans ses rangs des entreprises aussi connues que Coca-Cola et Kellogg.

L’association a adressé en juillet 2021 des courriers à la FDA afin que les autorités américaines réglementent les produits à base de CBD pour garantir la sécurité des consommateurs, mieux les informer et donner un cadre légal aux entreprises. Selon les entreprises signataires du courrier, la politique actuelle américaine régissant le CBD est en effet inopérante. La légalisation du chanvre à moins de 0,3% de THC, entrée en vigueur lors de l’adoption du Farm Bill de 2018, n’a pas été suivie des réglementations nécessaires à l’encadrement des produits au CBD.

La FDA a en effet mis en place une consultation publique sur le CBD en 2019 et l’a prolongé jusqu’en 2020 sans qu’aucune décision ne soit prise. Bien qu’il ne soit pas autorisé de mettre du cannabidiol dans les aliments, compléments alimentaires et boissons, de nombreux produits en contiennent. De même, le projet de loi fédérale d’autorisation de la vente libre de CBD n’a pas abouti. L’inaction de la FDA et des politiques américains est pointée du doigt par les entreprises qui demandent l’adoption de résolutions. 
 

L’intérêt des grandes entreprises pour le CBD

Devant l’inertie de la FDA, l’association a décidé début 2020 de mettre en place plusieurs actions autour du CBD. Un conseil interne consultatif sur la cannabidiol a tout d’abord été mise en place. La Consumer Brands Association a également créé une coalition avec d’autres associations, telles que la National Association of Convenience Stores, afin de militer pour l’encadrement du CBD.

Il faut dire que la molécule suscite la curiosité, aux dires de l’association, de très nombreuses entreprises, en particulier les fabricants de boissons et de produits pour la peau. On peut même parler d’un intérêt particulièrement soutenu pour le cannabis légal.

Certaines entreprises membre de l’association se montrent en effet très actives et exercent un lobbying pro CBD très intensif comme la Molson Coors Beverage Company. Amazon vient même d’adhérer à l’association avec l’objectif affiché de faire du lobbying sur le cannabis.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
lab@2x Testé en laboratoire
ecoute@2x Service client à l'écoute
livraison@2x Livraison offerte dès 65€
paiement@2x Paiement sécurisé

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,